La diversification alimentaire : casse tĂȘte ou jeu d'enfant ?

đŸ‘¶ Votre enfant grandit et peut de plus en plus manger variĂ© grĂące Ă  l'introduction de nouveaux aliments qui se diffĂ©rencient du lait.


💭 C’est ce que l’on appelle la diversification alimentaire.

đŸ„’ Les nouveaux aliments peuvent ĂȘtre prĂ©sentĂ©s en purĂ©e ou en morceaux Ă  l’enfant.

L’enfant entre 6 et 12 mois va Ă©galement pouvoir commencer Ă  manger des textures plus ou moins lisses (suivant la mĂ©thode de diversification alimentaire choisie par le parent) et va dĂ©velopper sa capacitĂ© Ă  se nourrir seul.

🕒 De plus, il est maintenant possible d’instaurer un rythme pour les repas plus ou moins proche de celui de la famille Ă  savoir 4 repas par jour : le petit dĂ©jeuner, le dĂ©jeuner, le goĂ»ter et le dĂźner.


L’introduction de nouveaux aliments : les fruits et lĂ©gumes 🍇, doivent ĂȘtre prĂ©sentĂ©s Ă  l’enfant de la maniĂšre la plus neutre possible, c’est Ă  dire cuit de prĂ©fĂ©rence Ă  la vapeur et sans ajout de sel ou de sucre.

Il est conseillĂ© de prĂ©senter ces aliments un Ă  la fois et un par jour pour que l’enfant puisse bien s'imprĂ©gner du goĂ»t.


🍗 À 6 mois, les protĂ©ines animales peuvent commencer Ă  ĂȘtre introduites dans l’alimentation de l’enfant.

Entre 6 et 12 mois, l’enfant peut manger toutes les viandes à l'exception des abats et de la charcuterie.


Concernant le poisson🐟, il est conseillĂ© d’alterner les poissons maigres (comme le cabillaud ou le merlan) et les poissons gras (comme le saumon ou le maquereau).


L’Ɠuf peut ĂȘtre Ă©galement introduit dans l’alimentation de l’enfant durant cette pĂ©riode.

Cependant il doit ĂȘtre prĂ©sentĂ© cuit et durđŸ„š.


Il est recommandĂ© d’introduire des matiĂšres grasses non cuites dans l’alimentation de l’enfant (huile vĂ©gĂ©tale, beurre
).


đŸ™…â€â™€ïžIl est important de ne pas forcer l’enfant Ă  manger un nouvel aliment.

En effet, cela pourrait le frustrer et ne pas lui donner envie de goĂ»ter de nouveau l’aliment en question.


Concernant les boissons de l’enfant, l’eau constitue la seule boisson Ă  partir du moment oĂč celui-ci commence la diversification alimentaire.


â˜ș Quelques conseils :

  • si l’enfant peine devant la proposition de certains fruits en morceaux ou en purĂ©e, prĂ©sentez lui sous forme de jus 🧃 ;

  • pour introduire les matiĂšres grasses non cuites, certains pĂ©diatres conseillent de verser une cuillĂšre Ă  cafĂ© d’une huile vĂ©gĂ©tale ou une noix de beurre dans le repas de l’enfant.

  • si l’enfant refuse de manger quelque chose, n’insistez pas et prĂ©sentez-lui de nouveau un autre jour

  • certains aliments au goĂ»t fort et prononcĂ© comme le chou, le cĂ©leri ou la rhubarbe sont compliquĂ©s Ă  introduire, ne forcez donc pas et essayez Ă  plusieurs reprises

  • en ce qui concerne l’eau, proposez lĂ  Ă  votre enfant au cours de ses repas et dans un verre adaptĂ© Ă  son Ăąge


Certains aliments sont dĂ©conseillĂ©s pour la DME đŸ™‡â€â™€ïž (diversification alimentaire menĂ© par l’enfant) car ils peuvent prĂ©senter un risque pour l’enfant.

Voici une liste non exhaustive des aliments Ă  Ă©viter :

  • 🍎 les fruits ou des lĂ©gumes crus, trop durs ou prĂ©sentĂ©s avec une pelure ;

  • la mie de pain non grillĂ©e, ce qui peut former une boule collante une fois mĂ©langĂ©e avec la salive ;

  • le raisin ou les tomates cerises prĂ©sentĂ©s entiers (il est conseillĂ© de les couper en 2 ou en 4) ;

  • les noix ou les arachides entiĂšres ;

  • le miel 🍯, en raison du risque de botulisme infantile, il s’agit d’une maladie rare et potentiellement mortelle. Il est alors conseillĂ© d’attendre les 1 an rĂ©volu de l’enfant avant de lui prĂ©senter du miel.


🌟 Restez connectĂ©s pour notre prochain article sur la DME (diversification menĂ©e par l'enfant) ! 🌟

Posts récents

Voir tout